En voyage faites attention au skimming

Le skimming, qui se traduit littéralement par « écrémage » est une fraude à la carte bancaire qui consiste à dupliquer les données de votre carte bancaire.

Comment fonctionne le skimming ?

Pour pouvoir voler les informations de votre carte bancaire, le fraudeur va installer sur un distributeur de billets ou un automate de paiement (pompe à essence, machine de retrait…) ce que l’on appelle un skimmer. C’est un petit appareil qui va copier les informations de votre carte. Ce dispositif est toujours très bien dissimulé et invisible pour l’utilisateur. Il est composé de :

  • Un lecteur de cartes magnétiques placé au-dessus ou à l’intérieur de l’espace où vous introduisez la carte, pour voler les informations qui sont stockées.
  • Un dispositif permettant de récupérer le code PIN. Il peut prendre la forme d’une caméra miniature cachée sur le distributeur ou d’un faux clavier positionné par-dessus l’original.

Une fois que vous aurez fait votre achat ou retiré de l’argent sans vous apercevoir de rien, le voleur viendra récupérer son matériel avec les données de votre carte. Certains ont même développé des systèmes pour transférer les données en utilisant le réseau téléphonique, réduisant ainsi les chances de se faire prendre par les autorités.

Que deviennent les informations volées par les skimmers ?

Une fois les données de la carte obtenues, les skimmers les copient sur des cartes vierges (appelées White Cards). Ces fausses cartes bancaires sont ensuite utilisées pour effectuer des achats ou envoyées et vendues dans des pays étrangers. Notamment dans des pays où les paiements par carte se font uniquement par bande magnétique. Voir notre article sur les paiements par bande magnétique à l’étranger.

Comment se protéger du skimming ?

Quelques règles de base permettent de se protéger de cette arnaque à la carte bancaire :

  • Cachez systématiquement le clavier lors de la saisie de votre code secret, que ce soit sur un distributeur ou dans un magasin. En effet, même s’il n’y a personne autour de vous, des caméras pirates peuvent être dissimulées n’importe où.
  • Regardez si le lecteur présente des défauts, des éléments peu ou mal fixés. Si le lecteur de carte vous paraît moins récent que le distributeur, ou que son aspect est légèrement brulé, ne prenez aucun risque et n’hésitez pas à changer de distributeur.
  • Ignorez les personnes qui viennent vous distraire pendant vos retraits, ne saisissez aucun code devant elles et surtout gardez toujours un œil sur votre carte.
  • Préférez les distributeurs à l’intérieur d’une agence d’une grande banque dans une grande ville ou sur un lieu de passage bien éclairé. Il est préférable de retirer de l’argent pour plusieurs jours pour limiter les risques.
  • Préférez également utiliser les DAB en semaine : la plupart des pirates installent ces dispositifs le samedi, le dimanche ou la veille de jours fériés, lorsque les banques sont fermées.
  • Activez les notifications sur votre téléphone afin de réagir au plus vite si vous recevez une notification pour une transaction qui vous est étrangère.

Enfin, méfiez-vous des autres dispositifs permettant de pirater des données bancaires :

  • Les pompes à essence automatiques sont parfois utilisées de la même façon que les DAB pour pirater.
  • Chez les commerçants, où certains pirates remplacent discrètement les serveurs et vendeurs pour subtiliser votre carte.
  • Sur Internet, vérifiez bien que l’adresse du site commence par HTTPS (et non HTTP), notamment au moment du paiement. N’effectuez aucun paiement en ligne depuis un ordinateur partagé (ou public), ou connecté à un hotspot Wi-Fi.

Que faire si on est victime d’une fraude à la carte bancaire, de skimming ?

Si vous recevez une notification pour une transaction qui vous est étrangère, ou si vous constatez sur votre relevé une opération frauduleuse, bloquez immédiatement votre carte depuis l’application et / ou contactez le service client de votre banque.

Face à ces fraudes, certaines banques limitent ou bloquent désormais les retraits effectués via des cartes de débit dans plusieurs pays, notamment en Asie, en Afrique ou aux USA. Il vous faudra débloquer votre carte avant de partir en vacances.

Cependant, en cas de fraude, votre carte bancaire sera bloquée et inutilisable, ce qui peut transformer vos vacances en véritable calvaire. C’est pourquoi, nous vous conseillons de toujours partir avec au moins deux cartes bancaires dans vos valises !

Quels sont les pays les plus à risque de fraude à la carte bancaire ?

Pas besoin de partir à l’étranger pour être victime de ce genre d’arnaque. En France, cette fraude est assez répandue. Mais lorsque vous voyagez dans un pays où il est plus simple de payer en liquide que par carte, les distributeurs sont souvent sujets à ce type de vol de données.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à visiter le très bon site suisse de prévention : stop-skimming.ch

Mettre un commentaire